ELECTIONS MUNICPALES 2020 

top_ville_1.png
top_ville_2.png

Informations générales :

Population municipale : 280 966 hab. (8e de France)

Population aire urbaine : 785 839 hab. (partie française, 9e de France)

Superficie : 78,26 km² 

Densité : 3 590 hab./km²

Maire : Roland RIES (Divers gauche)

Capitale de la région Grand-Est

Préfecture du département du Bas-Rhin (67)

Capitale historique de l’Alsace, Strasbourg est aujourd’hui la ville la plus importante de la région Grand-Est, comportant 10 départements. Située au nord-ouest du territoire, Strasbourg est une ville tournée vers l’internationale. Bordée par le Rhin, Strasbourg est en effet une ville transfrontalière avec l’Allemagne. La ville est de plus une capitale européenne puisqu’elle abrite une partie du Parlement européen ainsi que la Cour européenne des droits de l’Homme.


Concernant la vie politique locale, le maire actuel, Roland RIES, en est à son deuxième mandat. Membre du parti Socialiste jusqu’en 2019, il se revendique désormais de Divers gauche. Le département et la région sont traditionnellement de droite. Sur neuf circonscriptions législatives, cinq sont adhérents de la République en Marche quand quatre députés sont membres du parti les Républicains, parti qui compte également les présidents du conseil départemental et du conseil régional, respectivement Frédéric BIERRY et Jean ROTTNER.

fond_lr.png
candidat_vetter.png
Jean Philippe VETTER
Conseiller Municipal de Strabourg
Liste Les Républicains - Libres ! - Les Centristes

Désigné par la commission d’investitures des Républicains, Jean-Philippe VETTER est chargé de porter les couleurs de la droite et du centre. À ce titre, sa liste compte des membres de deux autres mouvements, à savoir Libres !, parti de Valérie PÉCRESSE, et les Centristes, parti d’Hervé MORIN. Conseiller municipal de Strasbourg et travaillant au parlement européen, il souhaite insuffler une nouvelle dynamique à sa ville.

Propositions pour 2020 :

✓ Faire en sorte que Strasbourg devienne une ville plus sûr. La sécurité est l’axe dominant de sa campagne. Il a dévoilé 10 mesures permettant d’améliorer la sûreté grâce à un renforcement du rôle de la police municipale ou un développement amplifié de la vidéosurveillance.

✓ Permettre le rayonnement de la ville par le sport, en passant notamment par la rénovation des infrastructures sportives vieillissantes ou la promotion des clubs sportifs strasbourgeois. Il apporte son soutien au projet d’extension de la SIG Arena, permettant des matchs de sports en salle.

✓ Accélérer la réalisation de projets permettant de mettre en application la ville de demain. Le rayonnement de Strasbourg doit passer par une adoption des nouvelles technologies permettant à la municipalité de réaliser des économies d’énergies, de promouvoir le recyclage et d’adopter le principe d’économie sociale et solidaire en développant des espaces de coworking et des tiers-lieu.

✓Relancer l’activité économique de Strasbourg. La ville doit contrer son affaiblissement économique et faire baisser le taux de chômage, parmi les plus élevés pour les grandes villes.

parti_lr.png
fond_ps.png
candidat_trautmann.png
Catherine TRAUTMANN
Adjointe au Maire de Strabourg
Liste Parti Socialiste

Figure de la gauche, Catherine TRAUTMANN a été à plusieurs reprises ministre sous le gouvernement de Lionel JOSPIN. Strasbourg est son fief, elle a ainsi été maire pendant 9 ans dans les années 1990. Elle porte la liste du Parti Socialiste en remplacement de Mathieu CAHN, qui vient de renoncer à sa candidature.

Propositions pour 2020 :

✓ Favoriser l’intégration de tous et les relations entre les différents espaces de la métropole de Strasbourg. Il faut une rénovation urbaine pour éviter d’avoir un développement à deux vitesses de la ville.

✓ Faire de Strasbourg une ville où il fait bon vivre, où la qualité de l’air est optimale. Un développement des transports doux doit passer par un meilleur partage de l’espace urbain entre les différents modes de transports. La mobilité verte est un enjeu majeur.

✓ Donner la priorité à la jeunesse, par la formation et l’éducation des nouvelles générations, afin d’installer des conditions favorables à la création d’emploi. La jeunesse est un pilier de la ville de demain et il faut s’efforcer de la maintenir à Strasbourg.

✓ Amener tous les habitants vers l’égalité urbaine, afin de favoriser l’intégration de tous. Les évènements organisés par la ville permettent à tous de se rencontrer et de se sentir ensemble, chez eux.

parti_ps.png
fond_lrem.png
candidat_fontanel.png
Alain FONTANEL
Premier Adjoint au Maire de Strabourg
Liste LREM - MoDem - Agir - MRSL

Premier adjoint au maire, Alain FONTANEL est la tête de liste du parti présidentiel et de trois autres mouvements de centre-gauche : le MoDem, Agir et le Mouvement Radical (MRSL). Faisant parti des grands favoris puisqu’il arriverait en deuxième position au premier tour avec 25 % d’intentions de vote, il a une connaissance approfondie des enjeux de sa ville.

Propositions pour 2020 :

✓ Poursuivre le développement de nouveaux quartiers, notamment le quartier d’affaires du Wacken ou la COOP au bord du Rhin. Ce dernier, ancienne coopérative alimentaire réhabilitée, est amené à devenir un lieu de coworking, d’expressions artistiques et d’activités en tous genres.

✓ Adopter une nouvelle manière de consommer. Le consommateur de demain est celui qui privilégie le circuit court, du producteur à l’assiette. L’aménagement de jardins partagés en est une illustration. Cela va de pair avec de nouvelles habitudes de travail.

✓ Mettre en valeur l’histoire de Strasbourg et son patrimoine exceptionnel. La ville compte notamment la deuxième plus grande cathédrale de France, ou la Neustadt, quartier allemand de Strasbourg a en parti été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, notamment par l’implication du candidat LREM.

✓ Relancer la vie de quartier à Strasbourg, notamment en améliorant la dynamique culturelle, notamment par la mise en lumière de l’Espace Django, salle de spectacle importante de la ville.

parti_lrem.png
fond_eelv.png
candidat_barseghian.png
Jeanne BARSEGHIAN
Conseillère Municipale de Strabourg
Liste EELV - PCF - GÉ

Conseillère municipale depuis 2014, Jeanne BARSEGHIAN porte les couleurs du parti Europe Écologie les Verts, mais également du Parti Communiste Français et de Génération Écologie. Donnée gagnante par les sondages avec 27 % d’intentions de vote au premier tour et 40 % au second, elle est à la tête de la liste Strasbourg écologiste et citoyenne.

Propositions pour 2020 :

✓ Mettre en avant le principe d’économie sociale et solidaire, fondé sur l’entraide et l’éco responsabilité. Par son passé d’éco-conseillère, la candidate EELV a su imposer aux habitants l’idée de réduction des déchets, passant par un recours systématique au recyclage et au refus du suremballage.

✓ Favoriser la transition énergétique, et ce de plusieurs manières ; le zéro gaspillage et l’adoption des modes de transport doux. Ces deux idées sont reliées par la mise en place de la collecte de déchets en tri-porteurs, véhicules à trois roues non-motorisés et donc non-polluants, et ce en lieu et place des traditionnels camion poubelles.

✓ Promouvoir une « ville qui appartient à toutes et tous » et ainsi s’opposer à l’arrêté municipal d’anti-mendicité d’avril 2019 et au projet de GCO – Grand contournement ouest de Strasbourg, projet d’autoroute de désengorgement de la ville – pour ainsi réduire la place de la voiture.

✓ Promouvoir l’écologie par l’information ludique sur internet pour toucher un large public et inciter à effectuer des gestes simples.

parti_eelv.png
fond_rn.png
candidat_duparc.png
Hombeline DU PARC
Conseillère Régionale
Liste Rassemblement National

Membre du conseil régional du Grand Est depuis 2015, lequel est basé à Strasbourg, Hombeline DU PARC porte les idées du parti Rassemblement National. Faisant parti des quatre candidats qui seraient, selon les sondages, admis au second tour, Hombeline DU PARC défend une certaine idée de l’Alsace. Familiarisé depuis peu au monde politique, la candidate souhaite porter ses idées au niveau local.

Propositions pour 2020 :

✓Réaffirmer l’identité de la région Alsace et de ses habitants. Farouchement opposée à la loi qui a conduit à la fusion de certaines régions en 2015, elle avance que le Grand Est regroupe trois anciennes régions aux histoires et aux populations très différentes et que cela nuit au sentiment d’appartenance régional.

✓Accorder plus de transparence dans le domaine du budget des élus et de la gestion de l’argent publique. La réduction des dépenses publiques serait un sujet prioritaire. L’argent sauvegardé pourrait être réinjecté pour d’autres projets.

✓Mise en place d’un protectionnisme économique. Le rétablissement des frontières est une mesure nécessaire pour la création d’emplois à destination des travailleurs français. Former les demandeurs d’emplois leur permettrait de plus de s’insérer plus aisément dans le marché du travail.

✓Privilégier les emplois et les industries locales, en accord avec la vision du Rassemblement National. Il faut relocaliser les industries pionnières sur le territoire alsacien.

parti_rn.png
fond_upr.png
candidat_hirn.png
Pascale HIRN
Liste Union Populaire Républicaine

Faisant parti des candidats introduits dans les grandes villes française par le parti de François ASSELINEAU, l’Union Populaire Républicaine, Pascale HIRN est peu connue des Strasbourgeois. Elle a la lourde tâche d’exprimer les idées du « Frexit », soit la sortie de la France de l’Union Européenne, dans une ville qui abrite un des organes de cette institution, en faisant une capitale européenne.

Propositions pour 2020 :

✓ Réaffirmer l’identité Nationale et plus localement l’identité alsacienne en effaçant le rôle du parlement européen à Strasbourg. La capitale alsacienne doit rester française et ne pas s’européaniser toujours plus.

✓Organiser un Référendum d’Initiative Citoyenne. Le pouvoir doit être donné au peuple, c’est à lui de décider seul des sujets prioritaires et de comment les mettre en application.

✓ Mettre en place une nouvelle politique environnementale, de plusieurs manières. Ainsi, refuser par exemple le déclassement de l’autoroute dans Strasbourg au profit des transports doux. Un projet trop coûteux au regard de la baisse de la pollution et du bénéfice environnemental plus généralement.

✓Améliorer la qualité de vie des administrés, en rénovant notamment les logements insalubres et plus particulièrement les logements sociaux. La proposition de la gratuité du tram pour tous les habitants du territoire communal permettrait un regain d’intérêt pour ce mode de transport efficace et écologique.

parti_upr.png
fond_lfi.png
candidat_loquais.png
Kévin LOQAIS
Liste La France Insoumise - Génération.s

Candidat du parti d’extrême-gauche de Jean-Luc MÉLENCHON, La France Insoumise (LFI), Kevin LOQUAIS se présente accompagné d’Améris AMBLARD, étudiante de 21 ans représentant le parti Génération.s (G.s). Ils portent ensemble la liste Strasbourg en commun, désireuse d’exprimer des idées plutôt que d’élire des personnalités politiques. Si les habitants de Strasbourg de les connaissent pas, ils disposent pourtant d’une base solide d’électeurs potentiels.

Propositions pour 2020 :

✓ Construire les idées pour la ville par et pour les citoyens. La rue est un espace politique à part entière et tout un chacun peut exprimer ses idées pour le bien commun. Les habitants sont les seuls à pouvoir améliorer leur quotidien, en mettant en place un Référendum d’Initiative Citoyenne de la même manière que la liste UPR.

✓ Accompagner la jeunesse en soutenant financièrement les associations et mettre en relation les différents acteurs pour offrir à tous les jeunes un accès égalitaire au activités périscolaires, qu’il s’agisse d’activités sportives ou artistiques.

✓ Mettre en place un programme social qui promeut l’entraide entre les habitants. Cela passe notamment par un accueil des migrants par les services sociaux de la ville, services qui devront être renforcés.

✓ Assurer la prépondérance du vélo en pérennisant le réseau de pistes cyclables et en facilitant la circulation et le stationnement des vélos. Cela inclue notamment le développement de nouveau parking dédiés au vélos, plus particulièrement aux abords des arrêts de tramway, ou encore la location ou la réparations des engins à bas coût.

parti_lfi.png
fond_se.png
candidat_cutajar.png
Chantal CUTAJAR
Adjointe au Maire de Strasbourg
Liste Sans étiquette

Tête de liste de l’unique liste sans étiquette, Chantal CUTAJAR est depuis 2014 adjointe au maire en des marchés publics et de la démocratie locale. Elle a formé une liste entièrement composée d’acteurs de la vie civile, nommée Citoyens Engagés. Attachée au respect de la déontologie par les élus, elle souhaite donner plus de pouvoir citoyen aux habitants, des acteurs politiques essentiels.

Propositions pour 2020 :

✓ Faire respecter la déontologie pour les élus, pilier de la confiance que peuvent leur accorder les administrés. L’éthique et la transparence des politiciens doit être une priorité.

✓Renforcer le fonctionnement démocratique de la ville. Les citoyens sont tous invités à faire partager leurs idées. L’aboutissement du pacte pour la démocratie à Strasbourg est un exemple de moyen d’ores et déjà mis en place pour favoriser cette action collective.

✓ Permettre à Strasbourg d’être une ville plus juste, plus vivable et plus fraternelle. La municipale doit favoriser l’intégration de tous et mettre l’ensemble des habitants sur un pied d’égalité.

✓ Améliorer la qualité de vie dans une ville minée par la pollution. Planter des arbres est un moyen de faire respirer la ville, tout comme donner plus de place au vélo. L’espace public doit être mieux partagé, et être en accord avec les enjeux du 21e siècle.

parti_ce.png